Le choix de piscine

Le choix de piscine - Francis Yeldell

Comme j’avais bien organisé ma planification fiscale, je récoltais les fruits de mon labeur, et j’investis dans une maison, proche de la ville. Dans le quartier où elle était située, de nombreuses animations étaient proposées toute l’année. Même une patinoire était installée sur la place principale pendant la période des fêtes. J’avais prévu de mettre une piscine intérieure, mais je ne savais pas comment la choisir. Je pris quelques avis autour de moi. Paul et Edna ont une grande maison où ils ont ajouté cette installation, et ils en sont très contents. Michael et Virginie avaient été déçus de leur bassin trop petit, et ils m’engageaient à prendre une piscine de belles dimensions. Edgar et Antoine avaient pris l’option avec des jets massant le dos, et ils reconnaissaient que c’était vraiment délassant. Avec tous ces conseils, je commençais un fichier pour les noter, ce qui me permettrait de ne pas les oublier.

J’optais finalement pour un bassin intérieur en forme de L. Je souhaitais, évidemment, qu’il soit chauffé et que l’air soit bien brassé, la condensation évacuée et que l’eau reste propre longtemps. Je pris le parti de l’entretenir avec du sel plutôt que du chlore. Après avoir consulté quelques professionnels, la structure de la nouvelle pièce qui devait accueillir la piscine, fut enfin définie. En bois et vitrée, elle était munie de nombreux panneaux qui s’ouvraient et d’aérations. De plus, son esthétique me plaisait. La structure en bois clair comportait des poutres arquées. Je comptais même installer certaines vitres dépolies et gravées, pour accentuer l’atmosphère qui se dégageait du lieu. Des sculptures en bois, des plantes vertes, une table et des fauteuils en bambou, ces quelques éléments de décoration ajoutaient, eux aussi, une touche d’exotisme et d’élégance.

Pour finir, le bassin fut enterré, et je pus prendre mon premier bain dans ma nouvelle piscine au mois de septembre. Je profitais de la vision enchanteresse des arbres couverts de couleurs flamboyantes, de couchers de soleil magnifiques, alors que je me baignais. J’étais dans un état de totale sérénité dès que je plongeais. Je remarquais aussi, que la natation avait un effet très positif sur mon corps. Mon dos se redressait, et j’étais moins essoufflée quand je courrais. J’invitais mes amis pour qu’ils partagent avec moi des moments agréables dans ma maison. Ils furent tous très heureux de pouvoir profiter de baignades répétées, malgré le froid qui commençait à sévir.