Qu’est-ce qu’un syndic de faillite ?

Dans la vie, on se pose une panoplie de questions. Dont celle-ci : qu’est-ce qu’un syndic de faillite ? 

Petite définition pour vous donner une idée de la profession

« Un syndic de faillite est le seul professionnel formé et mandaté, relevant d’Industrie Canada, afin d’agir comme officier de justice et d’appliquer la Loi sur la faillite et l’insolvabilité »

Qui peut le pratiquer ?

Ce travail est possible d’être pratiqué après une formation qui peut s’échelonner sur trois ans. N’est donc pas syndic de faillite qui le veut.

Quels sont les rôles et tâches du syndic ?

Tout d’abord, celui d’évaluer. C’est lors de la rencontre des individus qui ont des problèmes financiers que la personne ressource peut ainsi offrir des solutions adaptées aux personnes qu’il a devant lui. On parle notamment de médiation, ou même de proposition à la faillite. Son travail sera d’être responsable des négociation créanciers, le tribunal, etc. 

À noter aussi que son rôle permet aussi l’aide d’une réhabilitation aux gens qu’il accompagne. À ne pas oublier.

Qui peut y avoir accès ?

Tout d’abord, sachez qu’une première consultation est gratuite. Il s’adresse à ceux qui ont des problèmes financiers et qui cherchent des solutions pour alléger la situation. Le syndic a donc comme tache ultime de libérer le client des contraintes des dettes. Une façon de lui offrir, tout compte fait, un nouveau départ.

Et après la faillite ?

Évidemment, le point crucial est de reconstruire son nom de crédit suivant la faillite. C’est le temps et les bonnes pratiques qui permettront un « retour sur le marché ».

Il ne faut pas oublier que la faillite est notée au dossier de 6 à 7 ans suivant ce jugement de la cour. On peut regagner confiance des institutions financières en demandant une petite carte de crédit de 500$, par exemple. Une façon de regagner le lien brisé auparavant. 

D’ailleurs, si vous avez d’autres trucs de ce genre, n’hésitez pas à nous partager.