Un bon café avant tout

Un bon café avant tout - Francis Yeldell

Mes premières recommandations pour une soumission toiture granby émanèrent de Patrick, mon beau-frère. Ensuite, pour la peinture intérieure, Richard m’a conseillé un excellent peintre en bâtiment. Pour l’installation de nouvelles prises électriques, la plomberie et la pose d’une cheminée, ce furent encore à des professionnels que j’ai fait appel. J’ai été plutôt chanceux, aucune déconvenue ne m’a surpris. Ensuite, à mon installation dans ce premier condo dont j’étais propriétaire, j’ai constaté que la baie vitrée était magnifique, les volumes de chaque pièce parfaits, les meubles en harmonie avec l’ambiance que je souhaitais avoir autour de moi lorsque je rentre après une longue journée de travail. L’ajout de quelques fourrures, dans le salon, donnait un côté scandinave à l’ensemble, un style que j’avais apprécié en le découvrant chez Johanna et Michael. Avec une couverture jaune curry, posée sur le canapé, j’avais ajouté une touche de couleur à cet ensemble, austère sans elle.

Un matin, alors que je m’éveillais d’une longue nuit de sommeil, la cafetière cessa de fonctionner. La raison en était son âge avancé, j’en suis persuadé. Je la gardais depuis huit ans et elle avait déménagé avec moi trois fois. Je savais qu’elle n’était pas éternelle, mais j’y tenais, à ma cafetière. Surtout que je n’en vais pas d’autre… Je suis partie en ville en acheter une nouvelle, alors que je n’avais pas encore pu déguster ce breuvage au matin, dès mon réveil, comme je le fais d’habitude. Par conséquent, mon humeur était maussade. J’ai essayé de faire au plus vite et de ne croiser le chemin de personne de ma connaissance. Je sais que je peux être bourru et désagréable, tant que je n’ai pas bu mon quotidien et matinal café.

Avec rapidité, donc, j’ai pris deux rues, puis j’ai tourné au coin de la seconde, car je connaissais la boutique où je pouvais avoir le percolateur de mes rêves. Après cet achat, je suis rentré chez moi encore plus vite. Dès que mes lèvres se sont posées sur le bord de la tasse, tous mes sens furent en éveil. Le goût corsé de la boisson était délicieux, j’avais vraiment bien choisi ma nouvelle cafetière. Finalement, alors que je pensais que la journée avait très mal commencé, j’ai tant apprécié ma première tasse, qu’une seconde a suivie. Je m’en suis tenu là, car je sentais que je risquais d’être trop excité si je continuais à boire autant d’expresso.